Stop Discriminating Down célèbre la Journée mondiale de la trisomie 21 et présente sa porte-parole pour la France

By 21 mars 2016 Non classé

Communiqué de presse, 21 mars 2016

La mobilisation Stop Discriminating Down célèbre
la Journée mondiale de la trisomie 21
et présente sa porte-parole pour la France
#Stop Discriminating Down

Signez la pétition

Le 21 mars est la Journée mondiale de la trisomie 21. Une journée pour montrer au monde les talents des personnes atteintes de trisomie 21, leur capacité à être heureuses. Un jour de fête.

Pourtant en 2016, ces messages bienveillants et enthousiastes se heurtent consciemment ou non à un message de rejet collectif. Les responsables des politiques de santé publique consacrent leur énergie au perfectionnement des méthodes de dépistage prénatal de la trisomie 21 sans proposer de solutions thérapeutique et sociale. Ce déséquilibre plonge forcément les parents dans le désarroi.

Alors que des gouvernements (dont la France) préparent l’introduction d’un nouveau test de dépistage prénatal (DPNI), il est grand temps de s’interroger sur la réalité de ce qui est présenté comme un « choix » pour une femme, un couple, leur liberté, quand tous les indicateurs disent l’inverse :

  • Systématisation et promotion du dépistage prénatal généralisé qui sous-entend dans l’esprit des parents que la trisomie 21 serait une catastrophe insurmontable et invivable ;
  • déséquilibre des politiques de santé publique qui financent à milliards un dépistage qui conduit à l’élimination, sans financer la recherche pour soigner et mieux comprendre cette anomalie chromosomique ;
  • crainte et méconnaissance des professionnels de santé soumis à une course au dépistage généralisé qui entraîne certains à prôner l’objectif du « zéro naissance trisomique » ;
  • angoisse des parents constatant que ce rejet généré par le dépistage systématique sur l’accueil des enfants atteints de trisomie 21 provoquait leur isolement et les renvoyait à leur responsabilité individuelle.

C’est pourquoi Stop Discriminating Down poursuit la mobilisation lancée en janvier. Elle initie aujourd’hui la constitution d’un dossier juridique qui sera porté devant les Nations Unies d’ici décembre 2016 pour dénoncer les discriminations faites aux personnes atteintes de trisomie 21 dont la source est le non-respect des Droits de l’Homme envers cette population trisomique. Les parents concernés du monde entier sont appelés à participer au Blackbook, recueil de témoignages prouvant cette discrimination généralisée et vitale.

Clotilde Noël, maman de Marie et auteur du bestseller Tombée du nid, a décidé de rejoindre l’initiative et de porter sa voix pour la France. Elle signe aujourd’hui, avec 20 autres mères d’enfants atteints de trisomie 21, une tribune dans le Figaro Vox appelant chacun à prendre conscience de la richesse de la différence, de la joie que ces enfants apportent à leur famille et de l’urgence de promouvoir une logique humaine d’accueil et d’inclusion.

« Alors que nous, familles, nous voyons et apprécions les efforts faits pour nos enfants dont la vie est bien plus facile aujourd’hui qu’hier, réveillons-nous et réveillons la société pour éviter de revenir en arrière. Avançons vers le vrai progrès : l’accueil de la différence, le financement de la recherche, l’inclusion. ».

Signez sur http://stopdiscriminatingdown.com/signer-la-petition-internationale/ !