Skip to content

Interpeller son député

C’est un amendement cosigné par l’ensemble des députés MODEM qui a fait de l’extension du DPI à la trisomie 21 un enjeu de la révision de la loi de bioéthique. Après un débat oscillant entre malaise et émotion, cet amendement a été rejeté en commission à une faible marge (10 voix contre 8). Alors que le débat arrive bientôt dans l’hémicycle, l’heure est à la mobilisation. Les députés MODEM (notamment Brahim Hammouche député de Moselle et Cyille Isaac Sibille député du Rhône ), emmenés par Philippe Berta député du Gard à l’origine de cette revendication, ont redéposé l’amendement.

Il en est de même pour une partie des députés LREM, mobilisés par Jean-Louis Touraine député du Rhône. Sur ce sujet, officiellement, aucune consigne de vote n’a été donnée. Compte tenu de ce contexte politique, le risque de composition d’une majorité MODEM/LREM est important pour légaliser le DPI-A (=aneuploïdies-trisomie 21).

Stop Discriminating Down vous invite à alerter votre député pour marquer votre opposition à cette traque de la trisomie 21 dans l’éprouvette !

Mise à jour du 2 octobre 2019

Comment procéder pour contacter son député ?

Scroll To Top